ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? NOS CIRCUITS NOUS CONTACTER
Ladakh-Découverte© 2014 Tous droits réservés
Mentions Légales
En complément du descriptif des circuits : Le prix comprend : o les transferts Aéroport international Aller / Retour, o le vol Delhi - Leh Aller / Retour, o les taxes “Permit Special”, o l’hébergement dans les hôtels, guesthouses, homestays, campement aménagés ..., tel qu’indiqué dans le descriptif des circuits, o la pension complète c’est-à-dire Petit Déjeuner - Déjeuner et Diner  (hors boisson payante), o les services d’un guide francophone durant tout le séjour ainsi qu’une ou des équipes locales en fonction des divers circuits. Le prix ne comprend pas : o les frais de Visa, o les boissons et autres dépenses personnelles, o les vol internationaux, o les pourboires pour chauffeur et guide.
A  SAVOIR
Ladakh-Découverte© 
N° d’Enregistrement : TRM/TRL-276/08
Préparation physique Une bonne condition physique est requise pour les circuits en altitude. c’est le cas des 5 circuits proposés à l’exception de celui du KERALA. VISITE MÉDICALE SANTE : Être en bonne santé est essentiel pour profiter pleinement de votre voyage ! Si votre dernière visite médicale date quelque peu, c’est l’occasion d’effectuer un bilan de santé en expliquant à votre médecin les principales caractéristiques de votre voyage (climat, altitude, difficulté…) ; une visite chez votre dentiste est aussi une excellente initiative. Ces conseils vous concernent tout particulièrement puisque vous allez entreprendre un voyage lointain et en altitude. Nous vous conseillons de consulter le site de la Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (www.ffme.fr) rubrique VOTRE SANTE puis "Les effets de l'altitude". Important : à partir de 45 ans, il est prudent d’effectuer un électrocardiogramme d’effort. Le MAM (Mal Aigu des Montagnes) : Plusieurs de nos voyages se déroule à une altitude élevée. Certaines personnes peuvent souffrir de malaises (maux de tête, gonflement, perte d'appétit). La plupart de ces symptômes disparaissent généralement en quelques jours mais il arrive qu'ils empirent et peuvent évoluer en maladies graves ; œdèmes pulmonaires ou cérébraux. Il n'existe pas de médicaments préventifs au MAM. Le diurétique Diamox se révèle souvent efficace, mais vous devez vous assurer auprès de votre médecin que ce médicament ne vous est pas contre-indiqué. L'altitude a aussi pour conséquence de raviver les problèmes dentaires ou autres douleurs chroniques. Pensez-y avant de partir. Pendant le voyage forcez-vous à boire beaucoup et à éliminer. 3 litres d’eau par jour est un minimum. Prévenez le guide de votre état de santé, même en cas de troubles légers. Infos sur les problèmes liés à l'altitude : www.ffme.fr   Autres risques En suivant le plus possible les conseils qui vous ont été donnés pour vous préserver des risques alimentaires, environnementaux et comportementaux dans nos recommandations générales, vous diminuerez la probabilité d'y être confrontés. Les infections d'origine alimentaire sont très fréquentes en Inde et rares sont les voyageurs qui y échappent. Redoublez donc de vigilance, dans le choix de vos boissons et repas. L'état des routes indiennes, leur encombrement par la circulation d'hommes, d´animaux, de véhicules lents (charrettes, vélos) et de processions religieuses multiples, exigent que l’on s’en remette à la dextérité d’un chauffeur local. En période de mousson, la mer est beaucoup plus dangereuse, les courants plus violents et les risques de noyade sont présents sur toutes les côtes. La randonnée dans les Etats himalayens (Ladakh, Cachemire, Sikkim, Himachal Pradesh) nécessite un équipement, une préparation physique et l'observance de règles strictes (dont nous vous avons parlé dans nos recommandations). Il faut savoir qu'un trek, pour être réussi, doit être une randonnée en montagne et non une épreuve sportive dont on revient épuisé. La nature, les paysages, les villages et leurs habitants sont aussi intéressants à 3 000 qu'à 4 500 mètres. Pour avoir une échelle de ce qu'est l'altitude en Himalaya, il faut se souvenir que les camps de base des expéditions qui tentent l'ascension du « toit du monde », sont installés vers 5 500 mètres, c'est à dire bien plus haut que les plus hauts sommets européens. Pour échapper au mal des montagnes, il faut garder en permanence à l'esprit les règles montagnardes : - s'acclimater, - monter lentement (paliers de moins de 300 mètres par jour entre 3 000 et 4 500 mètres, et de moins de 150 mètres au- delà), - « monter haut, dormir bas ». Ces règles doivent permettre de remédier à l'apparition d'un mal aigu des montagnes et, surtout, d'éviter ses redoutables complications que sont l'œdème pulmonaire et l'œdème cérébral de haute-montagne. Des traitements préventifs peuvent être prescrits par les médecins spécialisés, qui auront conseillé un test à l´hypoxie avant le départ.   Informations pratiques A Delhi et à Bombay, les infrastructures médicales sont satisfaisantes, tant pour ce qui relève d'une consultation en ville que pour une éventuelle hospitalisation. Dans tous les cas, vous ne prendrez de décision qu'après consultation de votre compagnie d'assistance et, au besoin, des services de l'ambassade de France : 2/50-E Shantipath Chanakyapuri - 110 021 New Delhi. Tél. : 91 (11) 2419 6100. Enregistrement auprès du Ministère des affaires étrangères Nous vous conseillons de consulter le site du Ministère des Affaires Étrangères afin de consulter les informations pratiques communiquées. ce sont des informations qui vous seront très utiles au quotidien dans le pays de destination. Le Ministère propose aussi de vous enregistrer gratuitement sur leur site afin d’avoir connaissance de votre séjour dans un pays étranger et éventuellement de rentrer en contact avec vous. il s’agit de l’application ARIANE le lien est : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html
Page Précédente